Select Page

L’année commence bien pour les locateurs de baux en forêt et les chasseurs d’orignaux

L’année commence bien pour les locateurs de baux en forêt et les chasseurs d’orignaux

Six ans après les hausses jugées « exagérées et inacceptables » de l’ex-
gouvernement Couillard en 2015, les locateurs de baux en forêt pourront profiter
notamment du gel de la valeur de leur bail à partir du 1 er janvier 2021 et pour cinq ans.
(Photo Ernie Wells)


Le premier « Rendez-Vous Nature » hebdomadaire de l’année 2021, commence avec une bonne nouvelle pour les 32 000 québécois qui possèdent leur petit coin de paradis dans les forêts publiques. En entrevue avec Ernie Wells, le président du Regroupement des Locataires de Terres Publiques au Québec (RLTP), Michel Dorval, confirme avoir obtenu plusieurs gains du ministère des Ressources Naturelles, dont le gel des hausses des baux de villégiature établies depuis 2015, l’indexation des valeurs de référence, et une baisse moyenne de 16% des loyers des baux, pour des réductions de la facture du loyer de 335$ jusqu’à 2 600$ par année.

Et en ce début d’année, l’hiver est du côté des chasseurs d’orignaux; du moins à date, lesquels peuvent déjà aller prospecter leur territoire de chasse pour la prochaine saison, comme l’explique en entrevue exclusive, le chroniqueur et spécialiste des grands gibiers, Charles-Henri Dorris.

Diffusé le dimanche à 09h00 et en reprise le lundi 21h00

CHOW-fm 105,3
Cablevision canal 981

About The Author

Denis Germain

L'informateur Boréal.