Select Page

« La famille agricole au cœur de l’autonomie alimentaire ».

Pendant l’assemblée, les quelque 80 délégués et déléguées de toute la région auront à débattre et se prononcer sur dix résolutions qui touchent des sujets chauds au niveau agricole. Parmi les thèmes abordés, notons :
• l’impact du manque d’entretien des infrastructures du ministère des Transports du Québec;
• favoriser l’achat local et la sécurité alimentaire des Québécois et Québécoises par un système de carte « Achetons québécois »;
• les redevances pour les entreprises agricoles qui améliorent l’environnement et captent du carbone;
• le soutien à la remise en culture des terres en friche;
• les programmes du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et les outils de financement de La Financière agricole du Québec;
• le gel tardif et l’ASREC foin.

Lors de la 53e AGA de la fédération régionale de l’UPA d’Abitibi-Témiscamingue, le président Pascal Rheault a été réélu sans opposition à son poste pour les deux prochaines années.

« Nous avons vu un engouement pour l’agriculture dans les derniers mois, en particulier l’agriculture de proximité. Oui, l’autonomie alimentaire est très importante et il faut continuer à la développer. Mais il ne peut y avoir d’autonomie alimentaire sans des humains qui travaillent pour nourrir l’Abitibi-Témiscamingue, le Québec et le monde. Aujourd’hui, ce sera un moment de reconnaissance pour ces hommes et ces femmes qui s’investissent en agriculture avec tous les défis que comporte le métier », a mentionné le président de la fédération régionale et producteur de grains dans la MRC d’Abitibi, Pascal Rheault.

Photos: gracieusetés

About The Author

Denis Germain

L'informateur Boréal.