Select Page

OCTROIE DE 16,4 M $ POUR AIDER À RECONSTRUIRE LE PAVILLION VICTOR-CORMIER

ÉDUCATION. – LA SARRE– Madame Isabelle Godbout, directrice générale du Centre de services scolaire du Lac-Abitibi et la députée Suzanne Blais, députée d’Abitibi-Ouest, étaient fières d’annoncer l’octroi, par le ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur, de 16,4M $ à titre d’indemnisation pour le feu qui a ravagé le pavillon Victor-Cormier de l’école de l’Envol à La Sarre en novembre 2019.

Isabelle Godbout, Directrice-générale de CSSDLA

Le travail de collaboration entre la direction et Madame Blais permette au centre de services scolaire de débuter la démolition et la reconstruction du pavillon Victor-Cormier, ce moins d’un an après la tragédie.

« La reconstruction du pavillon Victor-Cormier est essentiel pour les enseignants et les enfants du primaire qui fréquentaient cet établissement. L’environnement d’apprentissage est important pour la réussite scolaire. L’octroi de 16,4M $ permettra aux élèves, aux enseignants et à tout le personnel de se retrouver dans un milieu moderne, stimulant et sécuritaire. » Suzanne Blais, députée d’Abitibi-Ouest.

« Cette annonce génère un grand bonheur pour tous les membres du Centre de services scolaire du Lac-Abitibi. Non seulement cela nous permettra de maintenir des services éducatifs de qualité pour les élèves HDAA de La Sarre et des environs, mais en plus, cela nous garantit de pouvoir accueillir sans contraintes nos élèves de maternelles 4 ans qui sont plus nombreux chaque année. » Isabelle Godbout, directrice générale du Centre de services scolaire du Lac-Abitibi

« Quelle belle nouvelle pour amorcer cette nouvelle année scolaire! C’est une réponse aux espoirs que toute l’équipe école entretenait depuis novembre dernier, une belle dose d’énergie. On a entendu nos besoins et nous en sommes vraiment reconnaissants. » Mario Matte, directeur de l’École de l’Envol.

Un montant supplémentaire de 335 000$ sera ajouter pour aider aux frais de fonctionnements

About The Author

Denis Germain

L'informateur Boréal.