NOUVEAU SERVICE POUR LES PARENTS VIVANT LE DEUIL D’UN ENFANT

COMMUNAUTÉ- Un nouveau service destiné aux parents a vu le jour à Amos : le groupe de soutien pour parents en deuil d’un enfant « L’espoir de demain. Ce groupe de soutien est né d’une initiative de deux mères qui ont constaté que peu de services sont offerts dans la communauté pour les parents qui vivent le deuil suite au décès de leur enfant.

« Mis à part les services de consultations avec les professionnels de la santé, nous avons constaté qu’il n’y avait pas de service de soutien pour les parents qui traversent cette épreuve difficile en région. Il existe des groupes de soutien entre parents via les réseaux sociaux, mais nous trouvions qu’il manquait quelque chose. Nous avons eu l’idée de démarrer ce groupe pour offrir du support aux parents, mais surtout de la chaleur humaine » indique Isabelle Morin, mère impliquée dans le projet. Pour mettre ce projet sur pied, elles ont fait appel au service d’organisation communautaire du CISSS-AT.

 

Le groupe de soutien vise à offrir un lieu d’échange et de partage dans le respect de chaque parent.  L’objectif du service est d’offrir aux parents des réponses à leurs questions, les supporter et les accompagner dans leurs démarches en discutant d’outils qui permettent de traverser les périodes difficiles durant le deuil. De plus, le groupe prévoit des activités spéciales occasionnellement durant l’année pour y organiser des conférences.

Le groupe est ouvert à tous les parents de l’Abitibi-Témiscamingue qui désire partager leur expérience vécu. La première rencontre se déroulera le 26 février 2020 prochain dès 19h à la salle biblio de la Maison de la culture d’Amos. Aucune inscription et frais n’est requis pour participer au groupe. Les rencontres auront lieu les derniers mercredis du mois, et feront une pause durant la saison estivale.

 

 

Pour toute questions au niveau des rencontres ou pour avoir de plus amples informations, vous pouvez consulter la page Facebook du groupe : « L’espoir de demain » ou contacter directement les personnes responsables en leur écrivant sur la page Facebook du groupe.

À propos de l'auteur

Denis Germain

L'informateur Boréal.