LE CONSEIL DE LA PREMIÈRE NATION ABITIBIWINNI FAIT L’ACQUISITION DES BATIMENTS ET DES INSTALLATIONS DU LAC CHICOBI

COMMUNAUTÉ– Le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni annonce la conclusion d’une entente avec le Camp-École Chicobi pour l’acquisition des bâtiments et des équipements situés à Guyenne sur les rives du lac Chicobi à une soixantaine de kilomètres de Pikogan. Conclu en décembre dernier, l’achat inclut un édifice avec une cuisine et une salle à manger tout équipées pour 40 personnes, un dortoir de 50 lits, une maison sur trois niveaux avec cuisine, bureau et cinq chambres à coucher, trois bâtiments multifonctionnels ainsi qu’un abri avec sept canots en fibre.

« Le lac Chicobi est une part importante de l’histoire et de la culture anicinape. Depuis des millénaires, nos ancêtres l’ont fréquenté et y ont puisé des ressources afin d’assurer leur subsistance. En faisant l’acquisition des installations du Camp-École Chicobi, nous avons l’opportunité de faciliter l’accès à nos membres au territoire ancestral en plus de promouvoir la langue et la culture anicinape », a déclaré Monik Kistabish, Cheffe du Conseil de la Première Nation Abitibiwinni.

L’investissement du Conseil d’Abitibiwinni dans les installations du lac Chicobi s’inscrit dans sa volonté de diversifier les ressources communautaires offertes aux membres de la Nation Abitibiwinni. Ainsi, tout en conservant sa vocation de mise en valeur du patrimoine naturel de la région, le Conseil d’Abitibiwinni fera en sorte que les installations du lac Chicobi favorisent la promotion de la culture anicinape tout en offrant du ressourcement à ses membres.

 

 

Les responsables des installations travaillent présentement à l’élaboration du plan de développement du site et à l’élaboration de son offre de service auprès des membres, lesquels devraient être présentés au Conseil au cours des prochaines semaines.

À propos de l'auteur

Denis Germain

L'informateur Boréal.