L’artiste Véronique Trudel lance une campagne de socio-financement

CULTURE– L’autrice-compositrice-interprète originaire d’Amos Véronique Trudel lance une campagne de socio-financement pour terminer la production de son premier mini-album.

Après plus de 10 ans à faire de la scène ici et là, cette musicienne, qui se considère plus comme une artisane de la musique, souhaite matérialiser son travail d’ici l’hiver prochain.  Avec cette campagne de socio-financement, elle souhaite amasser 4 500$ pour produire un album de 4-5 pièces folk  alliant douceur, originalité et sensibilité. Pour la réalisation et les arrangements musicaux, elle sera accompagnée par Luzio Altobelli, membre du groupe Sagapool.

« J’ai entamé ce travail en 2017 dans les studios de Sébastien Greffard à Rapide-Danseur. Avec le travail, les enfants, le jardin, les études, beaucoup d’autoréflexion et enfin, un déménagement vers l’Ouest, j’ai souvent remis à plus tard les tâches nécessaires à son achèvement. Maintenant que la vie s’est calmée, j’ai envie de m’y remettre ».

« Et me voilà ici, émigrée d’Abitibi et nouvelle arrivante à Nelson, BC, une communauté majoritairement anglophone. Je réalise encore plus le rôle important que ma musique peut jouer dans la préservation de ma langue maternelle. ».

La campagne de socio-financement se trouve sur le site québécois http://www.haricot.ca/project/vtrudel-minialbum.

 

 

A propos de l’artiste

 

Artisane-musicienne, femme d’aventures et de traditions, Véronique Trudel est éclectique et créative. Elle  joue du  folk intimiste, mais ne tente pas de se camper dans un style particulier. Accompagnée de son piano, sa guitare, ou encore de son ukulele, elle nous partage ses inspirations avec une douceur, une originalité et une sensibilité contagieuse. La spiritualité, le quotidien, la nature, les enjeux sociaux et l’amour teintent ses créations.