L’Abitibi-Témiscamingue invite les touristes à décrocher

TOURISME– Tourisme Abitibi-Témiscamingue a profité de l’accueil des gens de l’Abitibi-Ouest pour dévoiler sa campagne promotionnelle estivale 2019.

Émilien Larochelle, président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue

« Alors que les deux années précédentes, les campagnes nous présentaient comme maîtres dans l’art de décrocher, celle-ci, sous le thème « On décroche ? », est un appel plus direct aux touristes, explique Émilien Larochelle, président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue. Ils sont invités à venir lâcher prise, que ce soit sur le bord d’un lac tranquille ou en lâchant son fou dans un de nos nombreux festivals. »

Groupe Lubik en prestation.

Avec audace, la vidéo de campagne réalisée par Virgil Héroux-Laferté prouve bien qu’il y a ici de multiples façons de décrocher. Le rock de la chanson Clerval, de Lubik, combiné avec le calme des paysages illustrés dans la vidéo, crée un contraste significatif, qui nous fait bien comprendre toutes les possibilités. « Nous sommes aussi très heureux de nous associer à un groupe musical d’Abitibi-Ouest qui connaît un succès indéniable et dont les membres sont de réels ambassadeurs », précise Stéphanie Lamarche, directrice principale orientations stratégiques, affaires corporatives de Tourisme Abitibi-Témiscamingue. Les personnes présentes au lancement ont d’ailleurs pu assister à une prestation surprise du groupe.

 

Stéphanie Lamarche, directrice principale orientations stratégiques, affaires corporatives de Tourisme Abitibi-Témiscamingue

Tourisme Abitibi-Témiscamingue déclinera la campagne avec une stratégie de contenu invitant les internautes sous le thème « On décroche ensemble », par le biais de portraits de gens d’ici et d’expériences à vivre partout sur le territoire. « Le blogue sera donc fort sollicité encore une fois, ajoute Mme Lamarche. Évidemment, des placements Web ciblés seront faits sur les marchés visés, soit la grande région de Montréal, l’Outaouais, l’Ontario et la France. »

Les relations de presse sont aussi une part très importante de la stratégie d’exportation de la région. De nombreuses tournées sont prévues dans les prochaines semaines. Nous ferons découvrir l’Abitibi-Témiscamingue à des journalistes et des influenceurs spécialisés en voyage, qui produiront du contenu sur Internet et les médias sociaux en utilisant le mot-clic « #ExperienceAT ». Les efforts investis dans la représentation de la région auprès des Tour-opérateurs, des réceptifs et des agences de voyage continueront.

Les actions viseront aussi à mettre en lumière une grande nouveauté : le parc national d’Opémican. Ce n’est pas tous les ans qu’un nouveau parc national ouvre ses portes. Ce n’est donc pas un hasard s’il se retrouve sur la couverture du guide touristique de cette année et dans plusieurs visuels. En mettant aussi de l’avant les festivals et événements, les arts et la culture, le plein air et la moto, la campagne démontre qu’en Abitibi-Témiscamingue, on peut très bien relaxer en pleine nature et lâcher son fou dans un festival la même journée.

 

« Ces actions ne seraient pas possibles sans la collaboration des intervenants touristiques, des hôteliers ainsi que de nos partenaires, qu’ils soient de la région ou d’ailleurs, tels que Tourisme Québec, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, Développement économique Canada ainsi que Destination Canada », conclut M. Larochelle.

À propos de l'auteur

Denis Germain

L'informateur Boréal.