Baisse d’achalandage pour la saison 2019 sur le territoire de Tourisme Amos-Harricana
BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE 2019
TOURISME – Pour la première fois depuis 2013, le territoire de Tourisme Amos-Harricana a majoritairement connu une baisse d’achalandage en ce qui concerne les entrées touristiques des attraits et les demandes d’informations à la Maison du tourisme.

En effet, ce constat touche 50 % de l’offre touristique actuelle. Alors que le Refuge Pageau se retrouve avec une baisse de 6 % d’achalandage comparativement à l’an dernier, la Miellerie la Grande Ourse rencontre, quant à elle, une baisse de 28 %, soit 770 visiteurs de moins qu’en 2018. « La tendance de diminution de l’achalandage pour la saison estivale 2019 s’avère cohérente avec nos propres statistiques qui sont en baisse de 23 % cette année » de dire madame Andréane Brouard, agente de développement touristique.

Puisqu’il ne faut pas focaliser sur le négatif, 3 attraits ont, quant à eux, augmenté leurs taux de fréquentation cet été. C’est en effet le cas du Parc Héritage à St-Marc-de-Figuery qui compte une hausse de 8 %, du Vieux-Palais avec une hausse intéressante de 14 % ainsi que le Puits municipal qui a connu une hausse impressionnante de 61 %. « On assiste à un réel engouement pour la ressource hydrique. Les visiteurs sont enchantés par la qualité de notre eau et souhaitent la découvrir » de commenter madame Brouard.

Également, Tourisme Amos-Harricana compte un nouveau membre à son offre touristique cette année, la Ferme Chalpagas qui, de son côté, peut être fière de sa première saison avec ses 562 visiteurs reçus entre le 24 juin et le 2 septembre 2019.

Du côté des événements, la tendance se maintient. En effet, la majorité de ceux-ci se déroulant sur le territoire connaissent une baisse d’achalandage ou maintiennent le statu quo comme c’est le cas pour la FÉE-AT. Quant à H2O le festival, le beau temps aura déjoué ce déclin d’achalandage puisque celui-ci a connu une hausse de près de 3 000 participants à ses activités.
Stratégies de positionnement de l’offre.

« Le bilan de la saison estivale 2019 ne reflète en rien l’effort fourni par l’équipe sur le plan marketing » de dire monsieur Sébastien D’Astous, maire d’Amos. En effet, cette saison-ci, Tourisme Amos-Harricana a ramené sa campagne estivale pour faire bénéficier sa clientèle de cadeaux émis sous forme d’entrées chez les attraits touristiques participants ou encore de certificats cadeaux à dépenser dans leur boutique. À ce sujet, Andréane Brouard commente : « Nous avons observé une belle réponse cette année encore de la part de notre clientèle. Essentiellement des locaux et des excursionnistes, ils ont été nombreux à aimer notre page Facebook et à partager nos concours ».

Toujours dans les stratégies gagnantes mises en place, l’Infomobile était de retour cette 
année. Rappelons que celle-ci est née d’une entente de partenariat entre Tourisme Amos-Harricana et Tourisme Vallée-de-l’Or visant à promouvoir les deux territoires lors des déplacements du véhicule notamment pendant les événements.  Dans le même ordre d’idées, le projet de kiosques expérientiels au Refuge Pageau a également remporté un vif succès. « Ce projet revampé constitue un atout majeur pour l’ensemble de l’offre touristique du territoire de la MRC d’Abitibi parce qu’il rassemble et fait la promotion d’une façon originale et créative » de dire monsieur Sébastien D’Astous, maire d’Amos et préfet de la MRC d’Abitibi.

Rappelons que le développement et la promotion touristique de la MRC d’Abitibi, est depuis peu, une division du Service du développement économique de la Ville d’Amos avec à sa tête, madame Nathalie Larouche qui a fait ses preuves en tant que gestionnaire du tourisme pendant plus de 10 ans.

À propos de l'auteur

Denis Germain

L'informateur Boréal.