Select Page

AMOS: INFORMATION CONCERNANT LA QUALITÉ DE L’EAU POTABLE

Afin de rassurer la population, la ville d’Amos a émise un complément d’information concernant la qualité de l’eau potable de la ville d’Amos.

Tous les systèmes de distribution d’eau potable qui desservent plus de 20 personnes doivent faire réaliser chaque mois des analyses des coliformes totaux et de la bactérie Escherichia coli dans l’eau qu’ils distribuent, comme l’exige le Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP).

Bien que la très grande majorité des résultats des analyses réalisées respectent les normes, des situations particulières dans la distribution peuvent mener à des résultats non conformes et par la suite exiger la mise en place de différents gestes pour retrouver la conformité en vertu des exigences de ce règlement. Donc, lorsqu’une norme de qualité est dépassée, le responsable du réseau de distribution concerné a l’obligation de prendre des mesures pour protéger la santé des personnes desservies, et dans le cas particulier des critères bactériologiques, l’émission d’un avis de faire bouillir l’eau et bien évidemment de corriger la situation par la suite.

Dans le cas particulier de la ville d’Amos, les diagnostics préliminaires nous indiquent que la problématique pourrait venir du vieil ouvrage de captage des eaux souterraines (puits). Il faut donc bien comprendre que la qualité de l’eau souterraine présente dans l’esker est toujours d’une qualité exceptionnelle, mais qu’il s’agit plutôt d’un problème de distribution de l’eau. Cet ouvrage est donc pour le moment en arrêt et il ne sera pas remis en fonction tant que nous n’aurons pas un portrait détaillé de la situation.

La Ville d’Amos comprend très bien les désagréments et inconvénients que peuvent provoquer l’obligation de faire bouillir l’eau avant la consommation, toutefois, soyez bien rassurés que ces mesures sont mises en place pour assurer votre santé et qu’en aucun cas, des risques seront pris en ce sens.

À propos de l'auteur

Denis Germain

L'informateur Boréal.